Logo cave la cigale

Erreur(s) :

    Présentation

    Vital et Christophe
    Une cigale qui ne fait pas que chanter...

    Les vins valaisans jouissent d'une réputation qui n'est plus à faire. Et à raison, puisque dans la vallée du Rhône, on trouve des vignerons-éleveurs qui se distinguent par leur travail, révélant tout le caractère des cépages autochtones, auxquels ils vouent la passion d'une vie.

    Dans un des villages de Fully, à Saxé, nous avons découvert la Cave Michel Dorsaz et son Clos La Cigale. Fondée en 1981 par Michel Dorsaz et ses fils, Vital et Hugo, elle tire son nectar du coteau fulliérain, où son domaine s'étend sur quatre hectares de vignes surplombant les rocs du village.

    Après une visite de la cave, dont la partie la plus récente date de 1991 et accueille ses cuves en inox permettant l'élevage de la production annuelle ne dépassant pas les 40 000 litres, les explications passionnées de Vital et de son fils Christophe, relatives à l'élaboration de leurs crus, se font gouleyantes. Bien que la cave présente les atours d'une structure moderne, le travail qui y est effectué reste traditionnel. Point de coupage et encore moins de collage, cette opération qui tend à donner au vin un caractère prédéfini par l'adjonction de substances qui sont pourtant tolérées dans la vinification.

    Les cépages en bouteille
    Les différents cépages de la cave

    La seule concession faite à la technologie réside dans un contrôle strict des températures de fermentation, permettant à cette dernière de prendre tout son temps, pour porter la quintessence du fruit dans le vin produit. Le domaine est également cultivé conformément aux directives de la production intégrée, respectueuse de l'environnement. C'est peu dire, puisque travailler ce vignoble qui ne permet que très peu de mécanisation de par sa configuration relève d'une volonté peu commune. Mais le travail fourni vaut son pesant d'or, puisque le terroir, entre sol granitique, chaleur et hygrométrie idéale fournit les conditions parfaites à la culture de la vigne.

    Un haut vignoble
    Plus c'est haut, plus c'est beau !

    Plutôt que de se perdre en palabres, nous avons embarqué à bord d'un quatre-quatre, pour nous rendre sur le domaine, au Clos La Cigale. La petite route du vignoble, qu'on pourrait croire tracée par une mule enivrée un soir d'orage, n'en finit plus de grimper et de serpenter entre les ceps avant de nous dévoiler le domaine surplombant une vallée du Rhône resplendissante sous le soleil estival.

    Les quatre hectares de vignoble, essentiellement plantés en Fendant et Gamay, recèlent en leur sein d'autres spécialités locales. Cornalin, Ermitage, Humagne, Johannisberg, ou encore Chardonnay ou Petite Arvine y croissent dans des conditions optimales. Plus bas, dans la guérite du Clos de la Cigale, le soleil de plomb nous fait apprécier l'ombrage offert par le couvert, alors que l'appel du ralliement retentit à l'ouverture d'une bouteille de Petite Arvine. Les mots deviennent inutiles, lorsque nos palais réjouis de l'expression du fruit du vignoble environnant, accaparés par la plénitude des saveurs libérées, ne sauraient gâcher pareil instant. Là-haut, en contemplant la plaine, on comprend soudain la valeur du travail de ces vignerons, amoureux du fruit de leur labeur, à bien juste raison...

    Éric Rivera

    Rue des Amis 33 • 1926 Saxé-Fully
    T 027 746 25 06 • F 027 746 42 46
    www.micheldorsaz.ch
    ©Tous droits réservés